Collège CSM Montréal Collège CSM

Fuite d’un rapport israélien sur le nettoyage ethnique de Gaza

Un document du ministère israélien du Renseignement a fuité. Il propose le nettoyage ethnique de quelque 2,3 millions de Palestiniens vivant dans la bande de Gaza comme solution potentielle à la guerre d'Israël contre le Hamas.

Daté du 13 octobre, le document a été publié par le site web en hébreu Sicha Mekomit, et le gouvernement israélien a confirmé son authenticité. Selon le Times of Israel, les représentants du gouvernement israélien minimisent l’importance du document, affirmant qu’il ne s’agit que de “réflexions initiales” et qu’ils se concentrent actuellement sur l’effort de guerre.

Vues d'Afrique

Le plan proposé consisterait à repousser les Palestiniens de Gaza vers la péninsule égyptienne du Sinaï. Ils vivraient d’abord dans des villages de tentes jusqu’à ce que des structures permanentes soient construites. Le plan prévoit également une zone tampon “stérile” de plusieurs kilomètres de large à l’intérieur de l’Égypte, afin que les Palestiniens ne puissent pas vivre à la frontière.

Le document propose deux autres solutions possibles. La première consisterait à remettre Gaza à l’Autorité palestinienne une fois le Hamas vaincu. L’autre proposition suggère qu’Israël soutienne un nouveau régime arabe à Gaza. Mais le document indique que ces deux propositions ne suffiraient pas à dissuader les attaques futures et que la meilleure option est de nettoyer Gaza des Palestiniens.

Selon les auteurs du document, permettre à l’Autorité palestinienne d’administrer Gaza est « la solution la plus dangereuse » des trois, car elle pourrait conduire à la création d’un État palestinien.

Les responsables du gouvernement israélien minimisent l’importance du document. Et son existence n’implique pas qu’Israël en fera une politique à suivre. Mais force est de constater que certaines parties de la proposition sont déjà mises en œuvre. Le document indique ainsi que la première phase du plan consisterait à évacuer le nord de la bande de Gaza, ce qu’Israël a ordonné, et à concentrer les frappes aériennes sur cette zone avant une invasion terrestre.

Principal obstacle à l’évacuation des Palestiniens de Gaza par Israël : l’opposition de l’Égypte ainsi que la pression arabe et internationale. Le document indique qu’une partie du plan consiste pour les États-Unis à exercer “des pressions sur l’Égypte, la Turquie, le Qatar, l’Arabie saoudite et les [Émirats arabes unis] pour qu’ils contribuent à l’initiative, soit en termes de ressources, soit en acceptant des personnes déplacées“.

Jusqu’à présent, les États-Unis ont exprimé leur opposition à l’idée d’expulser les Palestiniens de Gaza. Le président Biden s’est entretenu dimanche avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi et, selon la Maison-Blanche, les deux dirigeants ont discuté de l’importance de “veiller à ce que les Palestiniens de Gaza ne soient pas déplacés vers l’Égypte ou tout autre pays“.

Toutefois, il semblerait que les États-Unis se préparent à l’éventualité d’un afflux de réfugiés palestiniens quittant Gaza. Dans une lettre adressée au Congrès et demandant 105 milliards de dollars pour financer la guerre de Gaza, l’Ukraine, Taïwan et d’autres domaines, la Maison-Blanche a déclaré qu’une partie des fonds serait nécessaire pour répondre aux “besoins potentiels des habitants de Gaza fuyant vers les pays voisins“.

Source : Fuite d’un rapport israélien sur le nettoyage ethnique de Gaza – Investig’action (investigaction.net)

Vues d'Afrique
Vues d'Afrique