Vues d'Afrique Avocat Me Wadii Mahammadi Vues d'Afrique

Les exportations du Maroc vers Israël ont augmenté de 75% en 2 ans

Two butterflies with flags on wings as symbol of relations Morocco and Israel

ELLES SONT PASSÉES DE 67 MILLIONS DE DOLLARS EN 2019 À PLUS DE 117 MILLIONS DE DOLLARS EN 2021, SELON DES STATISTIQUES PRÉSENTÉES CETTE SEMAINE PAR LE MINISTÈRE MAROCAIN DE L’INDUSTRIE ET DU COMMERCE. LES PRODUITS DU SECTEUR DU TEXTILE ET DE L’HABILLEMENT SE TAILLENT LA PART DU LION.

Vues d'Afrique

Depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël en décembre 2020, les échanges commerciaux entre les deux pays connaissent un essor sans précédent, à en croire les chiffres présentés cette semaine par Youssef Zahoui, chef de la division des relations commerciales avec l’Europe au sein du ministère de l’Industrie. Ce dernier, qui s’exprimait lors d’un webinaire intitulé «Opportunities in the Israëli Market», organisé par l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX), a indiqué que les exportations marocaines vers Israël sont passés de 67 millions de dollars en 2019 à plus de 117 millions de dollars en 2021, enregistrant une progression de près de 75%.

Sur ce montant, 80 millions de dollars proviennent du secteur du textile et de l’habillement, qui domine les exportations marocaines vers Israël, alors que les exportations de produits agricoles et agroalimentaires totalisent 30 millions de dollars, en forte hausse de 276% par rapport à 2019.

Les importations marocaines de produits israéliens sont, quant à elles, passées de 4 millions de dollars en 2019 à 31 millions de dollars en 2021, dont 19 millions de dollars concernent le secteur aéronautique. Il est à noter que le solde commercial dégagé est positif pour le Maroc à hauteur de 87 millions de dollars en 2021.

Certains produits marocains ont un «fort positionnement» sur le marché israélien, a par ailleurs souligné le responsable. C’est le cas en particulier des agrumes du Royaume, dont la part de marché dans les importations israéliennes atteint 84%. C’est le cas également des sardines, du couscous, des tapisseries tissées à la main ou encore des manteaux et capes, avec des parts de marché respectives de 43%, 54%, 42% et 49%.

Malgré cette croissance, les intervenants à ce webinaire ont unanimement considéré que ces échanges commerciaux demeurent bien en-deçà du potentiel. Le Maroc a ainsi l’ambition, selon le ministère de l’Industrie, de développer ses exportations vers l’Etat hébreu dans les secteurs des phosphates et dérivés, de la chimie et parachimie, ou encore dans l’industrie de la transformation des produits de la mer.

L’accord de coopération économique signé entre les deux pays, à Rabat, en février 2022, devrait permettre de donner une forte impulsion aux échanges et aux investissements bilatéraux, a indiqué Meryem Kabbaj, de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE). «Le volume de 130 millions de dollars est appelé à quadrupler dans les années à venir» a-t-elle affirmé.

Zeev Lavie, vice-président de la Fédération des Chambres de commerce israéliennes (FICC) a, de son côté, fait part de «l’orientation franche et directe d’Israël» de faire évoluer les échanges commerciaux bilatéraux, grâce notamment aux investissements des Marocains, encouragés en cela «par les liens historiques, culturels et économiques entre les deux pays». Pour renforcer davantage ses liens, Israël prévoit l’ouverture d’une mission commerciale au Maroc en 2023.

Quant à l’Asmex, elle mènera une mission B2B à Tel-Aviv, du 27 février au 1er mars, afin de permettre aux donneurs d’ordres et aux opérateurs israéliens de se rencontrer et nouer des partenariats.

Source : https://www.lavieeco.com/affaires/les-exportations-du-maroc-vers-israel-ont-augmente-de-75-en-2-ans/

Vues d'Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vues d'Afrique