Vues d'Afrique Avocat Me Wadii Mahammadi Vues d'Afrique

Portrait. Pr Amal Bourquia, Professeur de médecine, spécialiste en néphrologie

Pr Amal Bourquia, Professeur de médecine, spécialiste en néphrologie

Pr Amal Bourquia fait partie des 50 femmes inspirantes qui font bouger les lignes, sélectionnées dans le hors-série de notre magazine Challenge « Les chances du Maroc », paru le 8 mars dernier en hommage à la femme marocaine.

Vues d'Afrique

Pionnière de la discipline néphrologique au Maroc, Pr Amal Bourquia est une experte scientifique aux qualités humaines reconnues. Dévouée à améliorer la condition des malades souffrant de problèmes rénaux, elle s’active à faire avancer leur cause avec ses nombreuses casquettes. Elle est Professeur de néphrologie et néphrologie pédiatrique, experte en éthique et communication médicales, en consulting, écrivaine, conférencière et présidente de l’association REINS.

Son parcours est édifiant car elle a occupé de nombreuses fonctions hospitalières, participant activement au développement de nombreux programmes thérapeutiques tels que l’hémodialyse aigüe et chronique, la dialyse péritonéale ainsi que le démarrage de la transplantation rénale. Elle a ouvert le premier centre de néphrologie et dialyse pédiatrique au Maroc au CHU de Casablanca. 

Pr Amal Bourquia a été à l’origine du réseau francophone de néphrologie pédiatrique qu’elle préside et a initiée avec eux de nombreux projets pour l’enfant africain. Elle a aussi créé « REINS », l’Association marocaine de lutte contre les maladies rénales, dont le programme phare est la promotion du don et de la greffe d’organes au Maroc. Elle a eu par ailleurs la formation de formateurs en « Ethique de la santé, droits de l’homme et morales » à l’Université Paris VI, et est membre de l’observatoire mondiale d’éthique de l’UNESCO. Le Professeur a initié la Journée mondiale du rein au Maroc, instauré la semaine REIN ; et organisé de nombreuses Caravanes Médicales avec la Fondation Mohammed V pour la solidarité, et des campagnes médicales pour les personnes défavorisées.

Elle a écrit une dizaine d’ouvrages scientifiques se rapportant à la maladie rénale. Son nouvel ouvrage s’intitule «Le don et la transplantation d’organes. Quel espoir ?». D’un œil optimiste, Pr Amal Bourquia voit des avancées encourageantes sur la question du statut des femmes dans les postes de responsabilité. Elles sont plus acceptées et mieux intégrées. Néanmoins, beaucoup de choses restent à faire notamment dans l’évolution professionnelle sans discrimination. Certes, la femme va acquérir une place par la force des choses et les besoins de l’évolution sociétale qui ne peuvent se faire sans elle ; toutefois, il ne faut pas s’attendre à des changements radicaux. Pour le Professeur, « c’est à la femme de choisir la place où elle veut être, et s’armer d’une bonne éducation, seule arme de lutte contre la discrimination. Elle doit en être consciente dès le jeune âge». 

Source : Challenge

Vues d'Afrique
Vues d'Afrique