Désormais 20% de la population belge est d’origine étrangère et les Marocains sont plus nombreux que les Italiens

La diversité s’est accrue en Belgique ces 10 dernières années. © Lyubov Ivanova – Getty Images

La diversité en Belgique s’est accrue ces 10 dernières années. C’est, en tout cas, ce que démontrent les nouvelles statistiques sur l’origine de la population belge, publiées par Statbel.Newsletter info

Concrètement, l’office belge de statistique a étudié l’évolution de l’origine de la population belge à partir du 1er janvier 2011 jusqu’au 1er janvier 2020.

Cette origine est divisée en trois groupes (eux-mêmes divisés en sous-groupes, voir document joint en fin d’article) 

Quant à la nationalité, elle a également été définie en 4 groupes :https://view.genial.ly/5ffddd35fbb1810d15723f57

Parmi les enseignements, voici ce que l’on retient :

20% de la population belge est d’origine étrangère

À la date du 1er janvier 2020 :

  • Près de deux tiers de la population était belge d’origine belge ;
  • Près de 20% d’origine étrangère ;
  • Et les un peu plus de 12% restant sont des étrangers qui vivent en Belgique, mais n’ont pas la nationalité belge.

Plus globalement, en Belgique, une personne sur cinq est belge d’origine étrangère.

Ce qui veut dire qu’en 10 ans, la proportion des Belges d’origine belge a diminué : elle est passée de 74,3% en 2011 à 67,9% en 2020.

A contrario, le nombre de Belges d’origine étrangère a augmenté de 4,2%.

Et pour les non Belges, on est passé de 10,2% en 2011 à 12,4% en 2020.

Différences notables entre régions

Certaines différences sont importantes entre les régions. C’est le cas en Région de Bruxelles-Capitale, notamment. Les Belges d’origine belge y sont en minorité (moins de 3 personnes sur 10) comme on peut le voir sur le graphe ci-dessus, contrairement aux deux autres régions (Flandre et Wallonie) où ces Belges d’origine belge sont largement majoritaires.

Les Belges d’origine étrangère, eux, représentent près de 4 personnes sur 10 en Région de Bruxelles-Capitale. Et les étrangers y sont également en grand nombre : près de 3,5 personnes sur 10.https://view.genial.ly/5ffdcc663127360d0e31891f

Origine de ces Belges d’origine étrangère et ces non Belges

Mais d’où viennent ces Belges d’origine étrangère et ces non Belges ?

Plus de la moitié (51,3%) provient d’un pays hors Union européenne : 20,5% appartiennent au groupe de nationalité d’un pays voisin (l’Allemagne, la France, le Grand-Duché de Luxembourg et le Royaume-Uni) et 28,2% au groupe de nationalité de l’UE27 (à l’exclusion de la Belgique et des pays voisins).https://view.genial.ly/5ffdc1a2e5647b0d4048d0a2

Trois constats lorsque l’on étudie ces origines région par région :

  • Ces Belges d’origine étrangères et non Belges sont, en Région wallonne plus que dans les deux autres régions, plus nombreux à venir des pays voisins et de l’UE que des pays hors Union européenne ;
  • La Flandre, par contre, est la région qui (mis à part la Région de Bruxelles-capitale) regroupe davantage de Belges d’origine étrangères et non Belges issus de pays hors Union européenne : 56,9% contre 51,3% au niveau belge (60,7% au niveau de la Région de Bruxelles-capitale) ;
  • La Région de Bruxelles-capitale enregistre la plus faible part des personnes issues d’un pays voisin.

Les Marocains supplantent désormais les Italiens dans le Top 5

Désormais, la nationalité marocaine est celle qui est la plus fréquente en Belgique. Elle déloge même la nationalité italienne qui était jusqu’ici le numéro 1. Pour le reste, cela ne change pas : les Italiens, les Français, les Néerlandais et les Turcs complètent le Top 5.https://view.genial.ly/5ffde4679450fe0cfab7999c

Par contre, la nationalité roumaine est en forte progression depuis 2019 (suivis par les Marocains et les Français). Au point qu’elle occupe aujourd’hui la sixième position, après les Turcs.

Autre constat de ces 10 dernières années : la part de personnes appartenant au groupe de nationalité des pays voisins a légèrement diminué : de 23,8% en 2011 à 20,5% en 2020.

À l’inverse, on observe une légère augmentation du groupe de nationalité d’origine en dehors de la zone UE27, qui passe de 47,6% en 2011 à 51,3% en 2020.

Le Top 3 par région

Voici aussi le Top 3 des nationalités d’origine région par région :

  • Région flamande : Pays-Bas, Maroc et Turquie ;
  • Région wallonne : Italie, France et Maroc ;
  • Région de Bruxelles-Capitale : Maroc, France et Italie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.