Collaboration exemplaire entre services sécuritaires du Maroc et l’Europe

Jean-Marie HEYDT

Nous publions ci-dessous un témoignage du professeur Jean-Marie Heydt , membre de l’Observatoire des études géopolitiques, basé a Paris dans lequel , à la lumière de la dernière arrestation en Grèce d’un dangereux terroriste marocain, il loue la collaboration efficace entre les services de sécurité marocains et l’Europe.

L’excellente collaboration entre les services sécuritaires marocains (DGED et DGST) et grecs démontre une fois de plus que le royaume est largement reconnu par les pays européens pour son haut niveau de compétences en matière de renseignement et de lutte contre l’extrémisme et le terrorisme.

Grâce à une exemplaire « collaboration d’échange de renseignements effectuées dans le cadre de la coopération sécuritaire multilatérale (…) », les services sécuritaires marocains et leurs homologues en Grèce, en Italie, en Angleterre et aux États-Unis d’Amérique, il a été possible de procéder, sur le territoire grec, à l’arrestation du ressortissant marocain Mohamed Boudarga. Cette information a été rapportée par l’Associated Press qui précise que le Maroc a demandé l’extradition du terroriste.

Ce dernier, alias Abou Mohamed al Fateh, était l’un des responsables des brigades opérationnelles du groupe terroriste Daech, basé sur zone syrienne. Il faisait l’objet de plusieurs mandats d’arrêts internationaux, notamment de la part des autorités judiciaires marocaines, pour son implication dans des projets terroristes d’envergures, voire subversives au Maroc.

Le suspect se serait évadé des zones de guerre en Syrie pour rejoindre la Grèce, en utilisant de faux documents et une fausse identité, avant d’être identifié, puis localisé et enfin interpellé dans le cadre de cette opération conjointe. Les autorités judiciaires marocaines, par le Bureau d’Interpol à Rabat ont demandé officiellement l’extradition du prévenu. Alors que certains n’ont pour seule préoccupation que de mettre sous le feu des projecteurs les tensions internationales, la réussite de cette opération sécuritaire, rendue possible grâce à l’efficacité des services sécuritaires marocains, démontre à quel point la coopération internationale est, en matière de lutte contre le terrorisme, primordiale.

Il va sans dire qu’une fois de plus le Royaume du Maroc démontre à quel point il représente le partenaire méditerranéen et africain incontournable qui permet d’assurer la préservation de la sécurité et la stabilité aux niveaux régional et international.

Professeur Jean-Marie HEYDT,

membre du conseil scientifique de l’Observatoire d’études géopolitiques

Source : https://theatrum-belli.com