Marché de l’Immobilier: Mubawab note un léger recul des prix

Le marché immobilier insensible à la récession | Conseiller

Mubawab publie son Guide de l’Immobilier pour le premier trimestre 2021. Cette étude est devenue une référence qui retrace la dynamique de l’offre et de la demande sur le marché immobilier et dévoile les principaux paradigmes qui vont pouvoir orienter les professionnels du secteur qui ne cessent de se réinventer, accélérant des transformations déjà à l’œuvre.

Cette nouvelle édition est marquée par le lancement d’un nouveau modèle prédictif qui concerne les appartements et permet, grâce à la donnée des trois dernières années, d’observer l’évolution des prix sur les trois prochains mois.

Ralentissement de l’offre vs. une demande en bonne santé

Le premier constat de ce Guide est un léger recul des prixau premier trimestre 2021 avec une évolution négative de -0,47% du prix moyen du m² des prix des appartements. Le prix moyen du m² au Maroc pour les appartements est, au premier trimestre 2021, de 10 400 Dhs.

En ce qui concerne l’offre et la demande, l’on note un ralentissement de l’offre (-8,8% pour l’offre d’appartements neufs et anciens) et l’on observe, à l’inverse, une demande en bonne santé (+13% pour la demande d’appartements neufs et anciens)

« L’offre et la demande sont des indicateurs intéressants », commente Kevin Gormand, Co-fondateur et Directeur Général de Mubawab. « Le premier trimestre 2021 est marqué par une demande positive. Le potentiel de croissance est ainsi toujours existant, c’est-à-dire que la proportion de la demande par rapport à celle de l’offre est avantageuse pour de nouvelles opportunités de croissance. Par exemple, sur la ville de Fès, la demande, au premier trimestre 2021, est deux fois plus importante que l’offre ! »

Bouskoura, Rabat et Témara : les villes les plus stables du royaume

Mubawab propose également, à travers son guide, une analyse de l’évolution des prix dans les principales villes du Maroc.

Certaines villes nous ont habituées à leur grande stabilité dans l’évolution de leur prix.

Il s’agit de Salé, Agadir, Témara, Casablanca, Rabat et Bouskoura pour les appartements, avec des évolutions de prix minimes comprises entre -4% et +3%.

Pour les villas, ce sont les villes de Rabat, Témara et Bouskoura (avec respectivement -4%, -2% et +2%) qui font preuve d’une certaine stabilité dans les prix pour ce premier trimestre de l’année.

Tendances prévisionnelles de prix

La data et l’analyse sont au cœur de l’ADN de Mubawab. Cette dernière édition du Guide Immobilier est marquée par le lancement d’un nouveau modèle prédictif qui concerne les appartements et permet d’observer l’évolution des prix sur les trois prochains mois.

Pour la ville de Casablanca, il est prévu que le prix des appartements augmente de +2,37% au mois d’avril et baisse les mois de mai et juin avec respectivement -7,01% et -1,21%. Pour la ville de Rabat, le prix des appartements devrait baisser de -4,49% au mois d’avril 2021 puis remonter à partir des mois de mai et juin avec respectivement +2,68%% et +1,31%. Enfin, pour la ville d’Agadir, il est prévu que le prix des appartements augmente de +2,20% en mai et baisse les mois d’avril et juin avec respectivement -1,09% et -3,23%.

« La crise sanitaire déclenchée par la pandémie du Covid-19 est une situation qui nous a mis face à une importante responsabilité : rendre la digitalisation accessible au plus grand nombre d’acteurs du secteur immobilier et leur permettre de tirer profit de tous les bénéfices du numérique, assurant ainsi la relance et la continuité de l’activité. Placer la data et les études de marché au cœur de notre stratégie pour accompagner nos clients dans leur prise de décision et les éclairer sur leur potentiel de croissance est l’une de nos plus fortes ambitions », conclut Kevin Gormand.

Source : Mubawab

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *