Rachida Dati évoque prudemment sa grossesse

La rumeur a été confirmée, mercredi matin, par Rachida Dati devant quelques journalistes. « Je veux rester prudente, a déclaré la ministre de la justice, car ce n’est pas encore consolidé. Je suis encore dans une zone à risques. J’ai 42 ans. J’ai toujours dit que c’était fondamental pour moi. Si c’est consolidé, je serai heureuse et j’aurai l’impression d’avoir bouclé la boucle. Sinon j’en serai très chagrinée, mais je mettrai du rouge à lèvres là-dessus et je porterai ce sac toute seule. »

La ministre a par ailleurs expliqué qu’il n’y avait aucune raison qu’elle « ralentisse ou arrête ses activités au ministère : ce n’est pas une maladie ». Avant elle, seules Ségolène Royal, Florence Parly, et Frédérique Bredin ont été enceintes au gouvernement.
Elle n’a pas voulu confirmer le nom du père, expliquant : « J’ai une vie privée compliquée et c’est la limite que je me pose vis-à-vis de la presse ; je ne dirai rien là-dessus. »