Vues d'Afrique Avocat Me Wadii Mahammadi Vues d'Afrique

Une marocaine bloquée à l’étranger opte pour un jet privé

wealthy woman stepping out of car parked in front of private plane and airhostess

PAR JIHANE BOUGRINE 

Un témoignage sur Brut Maroc qui fait froid dans le dos. Une marocaine bloquée à l’étranger a du opter pour un retour en jet privé pour sauver sa boite de la faillite. Témoignage.

Vues d'Afrique

« J’ai 70 salariés. Si je ne signe pas à la banque, ils ne sont pas payés. Je devais rentrer à tout prix. Sinon je deviens une criminelle si je laisse mes employés mourir de faim et ma boite couler ». C’est ce qu’une cheffe d’entreprise marocaine raconte. Bloquée à cause de la fermeture des frontières depuis le 29 novembre, elle est incapable d’honorer ses engagements envers son entreprise. Elle avoue avoir pensé à vendre tout ce qu’elle avait juste pour rentrer.  « J’ai demandé à une agence de jets privés, il restait deux places. Un jet coûte 11 000 euros que plusieurs personnes se partagent pour partir ».

La marocaine revient sur ces décisions du gouvernement. « Nous ne sommes pas des pestiférés, laissez nous rentrer chez nous » ! se plaint la marocaine qui rappelle que plusieurs personnes lui ont demandé de l’aide dont certains qui ont perdu des proches et qui ne peuvent pas rentrer. « C’est inhumain, il y a des gens qui ont perdu leurs parents et qui ne peuvent pas rentrer les enterrer. C’est inhumain ».

Vues d'Afrique
Vues d'Afrique