Vues d'Afrique Avocat Me Wadii Mahammadi Vues d'Afrique

Les Gilets jaunes de retour à Paris – vidéos

Manifestation des Gilets Jaunes à Paris, le 7 janvier 2023 - Sputnik Afrique, 1920, 07.01.2023

© Sputnik

Vues d'Afrique

S’abonner

Environ 1.500 Gilets jaunes se sont réunis ce 7 janvier à Paris lors d’une nouvelle mobilisation touchant de nombreuses villes de l’Hexagone. Les manifestants ont protesté contre l’inflation, la vie chère et la réforme des retraites. Sputnik s’est rendu sur place pour suivre cette manifestation.

Les Gilets jaunes descendent de nouveau dans les rues en France. Plusieurs dizaines de manifestations se déroulent ce samedi 7 janvier dans de nombreuses villes du pays. Sputnik a couvert la mobilisation à Paris.

Selon les premières informations, près de 1.500 manifestants se sont réunis dans la capitale française pour protester contre la vie chère et la réforme des retraites.

Ils brandissaient des drapeaux tricolores et des pancartes avec des inscriptions comme “Travailler plus pour moins d’espérance de vie: non merci!”, “Travaille, consomme, paye et ferme ta gueule!” ou encore “État d’urgence climatique et sociale”.

La mobilisation a été marquée par des heurts sporadiques. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène contre la tête du cortège, selon des vidéos relayées sur les réseaux sociaux.

Reprise de la mobilisation

Au cours des quatre années passées depuis son lancement, le mouvement a connu des flambées et des baisses d’activité. En ce début de 2023, cette nouvelle mobilisation a été organisée à l’initiative du collectif L’appel du peuple.

“L’actuelle gestion néolibérale du pays orchestrée par Macron est en train de détruire tous les droits sociaux pour lesquelles les anciennes générations se sont battues”, a déclaré Titouan Bisson, l’un des organisateurs de la manifestation, interrogé par le Journal du Dimanche.

Une autre raison de protestation des Gilets jaunes concerne l’utilisation de l’article 49.3 de la Constitution par le gouvernement. Celui-ci permet au Premier ministre de suspendre les discussions d’un projet de loi en séance publique à l’Assemblée nationale. Le texte est alors considéré comme adopté sans aucun vote.

Les organisateurs appellent à poursuivre la mobilisation tout au long du mois de janvier. Une grande manifestation devrait avoir lieu le 21 du mois.

Source : sputnik

Vues d'Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vues d'Afrique