Un Marocain sans droit de vote ne sera jamais écouté.

Par : Khalid Daher

MRE ou MTR (Marocains de la Treizième Région), diaspora aux innombrables acronymes qui désignent cette minorité visible juste pendant les 2 mois de vacances estivales pour disparaitre et devenir invisible pour 10 mois au Maroc. Ces zmagria, terme péjoratif, comme on les appelle communément quand ils deviennent visibles, parcourent comme le font les saumons du Canada, des milliers de kilomètres, pour aller à leur pays d’origine, renouer avec la terre qui les a vus naitre, ce lien que personne ne saurait casser. Il est indéniable que cette migration constitue un pain bénit pour les économies des pays qu’elle traverse aussi européennes qu’elles sont. Tout le monde en profite; hôtels, compagnies de transport – aérien, maritime, terrestre -, restaurants, banques, assurances, etc…

Si certains quotidiens ne les citent que pour les montants des transferts annuels en devises; plus de 9 MM$ par année, d’autres ne les citent que comme figurants dans le nom officiel du ministère des affaires étrangères qu’ils allongent inutilement. Point barre !

Pourtant, leur apport au pays est considérable. La pandémie l’a si bien démontré. Au foot aussi, où les étoiles marocaines brillent dans les stades européens. Au cinéma, etc… Bref, les zmagria ne chôment jamais!

Mais, question simple! Sont-ils vraiment des Marocains à part entière ? Pas vraiment, même avec leur CIN. Et pourquoi donc ? Eh ben, ils ne peuvent pas voter. Et dépourvus de ce droit élémentaire et fondamental, ils ne seront jamais écoutés. Finalement un MRE est aussi un Marocain Rejeté des Élections- MRE aussi par acronyme. Et cela fait des années que cette situation dure, sans qu’aucun parti digne du nom n’ait pu changer quoi que ce soit ! Une aberration.

Beaucoup de MRE pensent qu’ils sont une affaire étrangère au ministère des Affaires Étrangères. Puisqu’on ne les écoute jamais. Aucun parti ne les cite dans son programme. Les dernières élections ont démontré qu’ils ne faisaient pas vraiment partie des préoccupations politiques. Pourtant voter est l’unique moyen de reconnaitre cette communauté, très dynamique et très attachée à la mère patrie. Le Maroc est un pays dont la diaspora représente plus de 7 millions d’âmes, qu’elles soient musulmanes, juives ou autres, elles vouent un amour profond et inconditionnel au pays de l’hospitalité et de la tolérance. Une exception à l’échelle planétaire. Pourquoi donc ce refus anticonstitutionnel injustifié ?

N’est-il pas temps de leur tendre la main et de les inclure dans le processus démocratique en cours ? Ces porteurs de l’étendard marocain, sont fiers de l’être dans toutes les contrées du monde connu. Et ils le manifestent à chaque occasion. Leur attachement au trône ainsi qu’aux valeurs marocaines n’en font-ils pas des citoyens marocains comme ceux de Marrakech ou de Dakhla ? Que leur reproche-t-on ? Sinon leur vie ailleurs. Est-ce un pêché de vivre sous d’autres cieux ? Que de questions qui n’ont de réponse que l’ignorance et la non-reconnaissance de toute leur contribution à l’essor de la nation.

Quand les tribunes de stades européens hurlent le nom de footballeurs marocains, tous les Marocains du monde en sont fiers. Quand les humoristes marocains font tordre de rire des salles pleines à craquer à Paris, Bruxelles, Montréal etc.., tous les Marocains savourent et se partagent ces vidéos sur les réseaux sociaux. Plus encore, ils les inspirent. Alors que demande-t-on de plus à ces Marocains qui font notre fierté ? Existe-t-il un Marocain plus marocain que d’autres pour mériter de voter ? Telle est la question !

La patrie a besoin de toutes ses forces vives. Alors à quand un Maroc rassembleur, uni et au pluriel ? N’avons-nous pas encore compris que tous les Marocains sont utiles au Maroc ? Et en tout ? Si l’identité marocaine, restée intacte, a traversé des siècles et des siècles, c’est grâce aux Marocains de toutes les parts du monde.

One thought on “Un Marocain sans droit de vote ne sera jamais écouté.

  1. Un coup de gueule argumenté, un appel au pouvoir en place de l’ordre de la main tendue: puissent-ils ne pas rester lettres mortes sous cette législature-ci! Merci Khalid pour ce cri d’alarme qui arrive à un moment où la voix des RME adeptes de la Vache Tarie se fait de moins en moins discrète….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.