Khouibaba Abdel “Ils n auront ni ma plume ni ma peau…”

Martin Luther King, Jr “Ce qui m effraie, ce n est pas l oppression des méchants ”

Soutenir la campagne pour libérer Omar Khadr

Posted by on oct 7th, 2013 and filed under À la une, Amerique, Moyen-Orient, Société. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. Both comments and pings are currently closed.

Omar Khadr

Nous demandons votre appui à la campagne pour libérer Omar Khadr. Nous vous prions de contribuer à la campagne en participant à la levée de fonds destinée à financer la défense juridique d’Omar. Cette défense est assurée pro bono par l’avocat Dennis Edney.

Vous pouvez soutenir la campagne pour libérer Omar Khadr en faisant un don:

1. Envoyer un chèque :

À l’ordre de : Free Omar Khadr Now Committee
P.O. Box 57112
RPO East Hastings Street
Vancouver, Colombie-Britannique, V5K 1Z0, Canada
(SVP indiquer votre adresse courriel)

2. Faites un don en ligne :

Visiter le site: http://freeomarakhadr.com/2013/08/30/helpfreeomar/

3. Dépôt bancaire/Transfert de fonds électronique

Free Omar Khadr Now Committee
VanCity Credit Union, Succursale 13
Numéro de Compte: 531590
freeomarkhadrnow@gmail.com

L’affaire Omar Khadr : une brève mise à jour

Le 29 septembre 2013 marque le premier anniversaire de l’incarcération d’Omar Khadr au Canada.

En août 2013, Me Dennis Edney a déposé une requête d’ordonnance d’habeas corpus devant la Cour du Banc de la Reine de l’Alberta. Il demande au Service correctionnel du Canada de transférer Omar Khadr du pénitencier fédéral à sécurité maximale où il est présentement détenu vers une prison provinciale. La demande est fondée sur le fait qu’Omar Khadr a été condamné pour des actes commis alors qu’il était mineur et ne peut donc être légalement incarcéré dans une prison à sécurité maximale.

Omar Khadr est détenu depuis maintenant 11 ans (en grande partie en isolement). Il a été capturé par l’armée américaine en Afghanistan à l’âge de 15 ans puis détenu à la base aérienne de Bagram avant d’être transféré à Guantanamo.

Plutôt que de le qualifier d’enfant soldat et de lui offrir, à ce titre, les protections garanties par la Convention relative aux droits de l’enfant, le gouvernement américain a gardé Omar en détention sans qu’aucune accusation ne soit portée contre lui et ce, jusqu’en 2007. Malgré l’existence de preuves à l’effet contraire, l’armée américaine a par la suite accusé Omar de «crimes de guerre» (meurtre, tentative de meurtre, complot, espionnage, soutien matériel à l’ennemi). Selon l’armée, «en tant que combattant ennemi illégal», il ne bénéficiait pas de « l’immunité reconnue aux combattants ». Les crimes dont Omar a été accusé (qui n’existent pas en vertu du droit canadien ou du droit international) ont été créés par le gouvernement américain par le biais de la Military Commission Act de 2006. Sans aucun fondement juridique, le gouvernement américain a alors rétroactivement accusé Omar de ces crimes en lien avec des actes qui auraient été commis en 2002.

En octobre 2011, Omar Khadr accepte de plaider coupable aux accusations portées contre lui par l’armée américaine en échange d’une peine réduite de huit années additonnnelles d’emprisonnement et du droit de demander de purger sa peine au Canada.

Omar Khadr est le premier enfant de l’Histoire moderne à être reconnu coupable de crimes de guerre.

Dennis Edney – un bref aperçu

Dennis Edney est un avocat pratiquant en Alberta. Il se bat pour la libération d’Omar Khadr et le représente devant les tribunaux depuis 10 ans sans aucune compensation financière.

Sa stratégie juridique comprend 4 volets:

– une demande d’ordonnance d’habeas corpus, deposée en août 2013 (voir ci-dessus);

– le dépôt prochain d’une requête devant la Commission des libérations conditionnelles du Canada pour obtenir la libération d’Omar

– un appel devant une cour d’appel fédérale américaine afin d’annuler le verdict de culpabilité prononcé contre Omar compte tenu du fait que les crimes dont il a été reconnu coupable n’existaient pas au moment de sa capture

– une poursuite civile contre le gouvernement canadien par suite de la violation des droits fondamentaux d’Omar alors qu’il était emprisonné à Guantanamo.

En plus d’offrir gratuitement ses services légaux, Dennis Edney a personnellement investi des dizaines de milliers de dollars pour couvrir les frais d’experts, services professionnels et autres déboursés liés à la défense d’Omar. Il continue de voyager à travers le Canada et les États-Unis pour défendre les droits de ce dernier.

Dennis Edney a reçu plusieurs prix en reconnaissance du travail qu’il effectue au bénéfice d’Omar, travail qu’il fait à ses propres dépens, tant financiers que personnels. Sous réserve de quelques dons ponctuels modestes, il n’a jamais reçu de soutien financier public ou privé pour assurer cette défense.

Il est temps de s’unir pour aider Dennis Edney à poursuivre cette lutte fondamentale pour la justice. Notre objectif est d’amasser 20 000$. Même si cette somme ne couvrira qu’une partie des frais légaux à venir, elle nous permettra de démontrer à Dennis Edney que nous soutenons son combat.

Dennis Edney n’a pas initié cette levée de fonds. Il l’approuve parce-qu’Omar en a besoin . Veuillez s’il vous plait faire suivre ce message à toute personne qui pourrait être intéressée.

Tous les montants reçus seront remis à Dennis Edney et les donateurs seront informés des sommes amassées.
Nous vous remercions de votre attention et de votre soutien.

Salutations,

Pour plus d’information, vous pouvez visiter les sites suivants:

http://www.freeomarakhadr.com

http://www.cbc.ca/documentaries/doczone/2008/omarkadr/index.html

http://freeomarakhadr.com/2013/07/07/backgrounder/

Pour écouter Dennis Edney :

http://www.youtube.com/watch?v=WHHr-ro1gV4Paul Tetrault
604-322-7946
604-828-7945

Comments are closed

Copyright © Maghreb Observateur - ISSN 1708-6418 – Maghreb Observateur – Premier groupe de presse indépendant Maghrébin en Amérique du Nord. Contact Maghreb Observateur:info@maghreb-observateur.qc.ca