Khouibaba Abdel “Ils n auront ni ma plume ni ma peau…”

Martin Luther King, Jr “Ce qui m effraie, ce n est pas l oppression des méchants ”

Le niveau de scolarité des femmes surpasse celui des hommes

Posted by on juin 26th, 2013 and filed under À la une, Amerique, Culture, Société. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. Both comments and pings are currently closed.

Le niveau de scolarité des femmes surpasse celui des hommes

Pour la toute première fois au Canada, plus de femmes ont en poche un diplôme d’études postsecondaires que d’hommes. Mais si elles passent davantage de temps sur les bancs d’école, les femmes continuent néanmoins d’oeuvrer dans les champs d’activité qui leur étaient traditionnellement réservés.

Dans le dernier volet de l’Enquête nationale auprès des ménages (ENM), qui remplace le défunt recensement, Statistique Canada brosse un portrait de l’actuel marché du travail au pays et de la scolarité des travailleurs. Bilan: les jeunes passent plus de temps à l’école que l’ont fait leurs aînés, les femmes sont plus nombreuses que jamais à décrocher des diplômes, l’Ouest tout comme le Nord continuent d’attirer les travailleurs des quatre coins du pays et les personnes de 55 ans et plus occupent une part grandissante du marché du travail.

Règle générale, les Canadiens prennent goût aux études. Entre 2006 et 2011, le nombre de Canadiens de 25 à 64 ans possédant un diplôme d’études postsecondaires a bondi de 60,7 % à 64,1 %.

En 2011, les femmes représentaient 59,1 % des jeunes adultes de 25 à 34 ans titulaires d’un grade universitaire. Pour les femmes de 55 à 64 ans, la proportion était de 47,3 %. Cette part était supérieure à celle des femmes plus âgées, laquelle s’établissait à 47,3 % des titulaires d’un grade universitaire âgés de 55 à 64 ans.

Et lorsqu’il est question de niveau de scolarité, les filles sont premières de classe. Pas moins de 64,8 % des femmes entre 25 et 64 ans ont complété des études de niveau postsecondaire, comparé à 63,4 % des hommes. C’est la toute première fois qu’elles surpassent ainsi leurs homologues masculins.

Les Canadiennes ont beau être éduquées, elles continuent de se cantonner à des professions typiquement féminines. Les professions les plus courantes pour les femmes en 2011 étaient adjointe administrative, infirmière, caissière et enseignante. En comparaison, les hommes occupaient des postes de conducteur de camion, directeur de commerce, charpentier-menuisier et concierge. La vente au détail remportait toutefois la première place dans les professions les plus communes, les deux sexes confondus.

La Presse Canadienne

Comments are closed

Copyright © Maghreb Observateur - ISSN 1708-6418 – Maghreb Observateur – Premier groupe de presse indépendant Maghrébin en Amérique du Nord. Contact Maghreb Observateur:info@maghreb-observateur.qc.ca